Lyrichord @ Les Voûtes (vend 1er avril 2011)


Lyrichord

Steve Gunn (us)
William Tyler (us)
Eric Carbonara (us)
Jesse Sparhawk (us)
Michael Chapman (uk)

Les Voûtes
19, rue des Frigos
75013 Paris – M° BNF (14)

Vendredi 1er avril 2011
Ouverture des portes : 20h00
Début des concerts : 20h30
12 €

poster par Hanna Tuulikki

Festival Lyrichord autour de 5 guitaristes anglo-américains de générations et de cultures différentes. Le plus jeune a à peine 30 ans, est né et à grandi à Nashville (Tennessee) en écoutant la country locale avant de développer une inclinaison particulière pour Clarence White des Byrds. Le plus âgé a 70 ans cette année et vient du nord de l’Angleterre où il a commencé à jouer aux côtés de John Martyn, Bert Jansch, etc. Et pourtant, chacun à leur manière, à la harpe, au chaturangui, à la guitare acoustique ou électrique, par des détours par le raga indien, des références au delta blues et à la country rock, des clins d’oeil au folk britannique d’obédience (la moins) classique, ils mettent en musique des mondes qui se répondent l’un l’autre.

Unique représentant britannique de la soirée, Michael Chapman en est également l’aîné (Michael a fêté ses 70 ans cette année). Celui qui s’est toujours considéré comme un artisan, sinon un ouvrier de la guitare, plutôt qu’un musicien folk, s’est trouvé exclu des circuits officiels. Et si sa trajectoire a maintes fois croisé les héros du catéchisme du folk anglais (Pentangle, Wizz Jones, Roy Harper, Bridget St. John, …), Michael est resté, bien que toujours sur la route, dans l’ombre de ses contemporains britanniques. C’est donc par une ironie de l’histoire (l’intérêt que lui aura porté outre-atlantique Jack Rose) que le nom de Michael Chapman est finalement sorti il y a quelques années de l’oubli. Pour une présentation de sa musique, je suggère de se reporter au post que je lui ai consacré ici.

Steve Gunn et William Tyler réunis n’atteignent pas l’âge de Michael mais il n’est pas anodin qu’ils aient été choisis par lui pour l’accompagner en Europe. Steve et William présentent des parcours semblables, bien qu’ils aient grandi dans des univers musicaux radicalement différents : respectivement la scène hardcore/punk de Philadelphie et les honkytonks country de Nashville. Tous les deux ont fait leurs armes dans des groupes (respectivement GHQ, aux côtés de Marcia Bassett ; Lambchop et Silver Jews pour William). Et ce n’est que tardivement que ces deux contributeurs discrets ont commencé à se produire sous leur propre nom et révéler une capacité hors norme à créer des dialogues imaginaires entre John Martyn, JJ Cale, Clarence White, Mississippi Fred McDowell, Sandy Bull, …., avant d’accoucher de deux univers musicaux parfaitement cohérents, atemporels et syncrétiques. Pour une introduction à leurs musiques, cliquer ici.

Eric Carbonara et Jesse Sparhawk, contrairement aux trois autres musiciens, n’ont jamais joué à Paris ; le concert du 1er avril est donc l’occasion de les découvrir enfin. Quant à la forme que devrait prendre leur concert, elle est encore libre puisque si les deux musiciens de Philadelphie ont en poche de quoi alimenter deux sets solo de guitares, ils viennent à Paris également pour présenter Sixty Strings (en écoute ici), leur album à venir sur VHF pour harpe et chaturangui. Je posterai très rapidement un texte pour présenter leur musique.

This entry was posted in concert. Bookmark the permalink.

2 Responses to Lyrichord @ Les Voûtes (vend 1er avril 2011)

  1. Ruralfaune says:

    Tu as finalement l’organiser ce concert avec Michael Chapman et Steve Gunn !

  2. Pingback: Eric Carbonara & Jesse Sparhawk (chaturangui, harpe & guitares) | ali_fib gigs

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s